Maison-couple

D’une manière à laquelle je ne m’attendais pas, tout simplement je ne pouvais l’anticiper, la maison nous rassemble.

Elle impose le Deux. Toi et moi pas toi sans moi pas moi sans toi. Elle fait ciment. D’une brique à l’autre.

J’ai vu tant de couples se séparer après avoir bouclé le cycle des biens matériels : maison bâtie, cuisine remplie d’électroménager pour la chérie, agrandissement, arrangements intérieurs et extérieurs, années de bricoles grandes et petites et puis on se retourne et y’en a un qui a échappé et même deux. Le matériel a laissé place au vide, la colle a rompu, les briques décollent.

Le jeu de Légo de l’amour a des drôles de parti(e)s en l’air entre les murs. Partis sans laisser l’adresse, un jour la clé pailla-sonne et y’a plus person qui répond, Gaston.

C’est le truc un peu chiant pour moi, la liaison maison-toi-moi. Mais on sait défaire nous deux, s’il faut, on fera. Et puis s’il faut absolument être heureux ici ensemble, il faudra bien que je fasse un effort pour m’habituer. Au moins un certain temps.

.

Publicités

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s