La Dame s’emballe

Aujourd’hui le ciel est noyé, on dirait moi hier.

Il a plu de toutes les façons, un vrai festival. Léger, piano piano, en trombes, averses impromptues sur sonates allegro, crachin têtu, redoublement de gouttes, pluies fortes en deuxième file qui emmerdent tout le monde, embouteillages sur les hauteurs, accumulations précipitées et quand y’en a plus y’en a encore.

Un épatant concert de haut vol, genre je vous emmerde tous, j’ai décidé de pleuvoir et je vous emmerde, je vous pisse dessus en plein jour et quand ça me chante.

Et ben, ça promet ! De cette nature on ne fera rien de bon, rien ne la cadre très longtemps, les p’tits cochons la mangeront (et nous avec).

.

Publicités

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s