drôle de moment

Bonjour les invités !

Désolée mais je suis tombée sur une tuile ce midi. Un mail d’une personne de ma famille, dont je parlais sur ce blog, et qui a été scandalisée en me lisant !! J’ai donc décidé de mettre ce blog en privé. On va voir ensuite où on va aller.

Moi qui donne si peu cette adresse ! Elle l’a trouvée dans une liste de blogs. Gloups.

Meeerrrde. J’avoue que je ne sais qu’en penser. Cette personne n’a pas du tout l’habitude du net, ne connait pas les blogs, alors je peux comprendre le choc et les mauvaises interprétations. Je suis donc un peu « mal » de l’avoir blessée.

Par ailleurs, je m’en fous. J’ai fait le choix ici d’écrire sans tabou, tout en restant respectueuse de ceux que j’aime,  je le pense, enfin j’essaie, même si je peux être cynique, spontanée et un peu brute de pommes de reinettes. Donc, c’est aussi le problème du lecteur de se lire, de se miroiter de telle ou telle façon.

Et puis j’en ai vu d’autres. J’essaierai de me faire comprendre, de parler à cette personne ( fiasco pour aujourd’hui,…demain est un autre jour) et sinon, je connais le temps, ce qu’il fait digérer, vomir, recracher, avaler, et finalement, accepter de nous et des autres. J’ai ce pincement au coeur d’avoir été mal lue, d’avoir fait mal malgré moi mais je connais ce pincement. Je connais les déceptions entre les êtres et la violence de l’amour entre nous. Les réactions intempestives cela me connait. Les regrets aussi. On change d’avis, on fait avec, on apprend à se connaître. On s’epoussète les illusions sur nos comptes. Nos banques font des profits et des pertes. Je ne suis pas trop fleur bleue de la vie. Je suis chardon.

De nos larmes poussent des tempêtes, de nos tempêtes nous laissent sur le gué, au crépuscule des phares abrutis de ne plus dormir éveillés. Droits, couchés, on freine puis on accélère. On s’empêtre , on s’emplafone, bref, on vit.

Emplaffonée, siphonée, ratibusquittée, trafalgar square. Merde, écrire c’est quitter, c’est faire mal. Je ne fais plus de blogs bisounours depuis une palanquée. Point. Quitté le quai.

.