Pleurer

Pleurer vivre envahie de doutes envahies d’océans pleurer comme un enfant enfin adulte maintenant enfin pleurant c’est la vie qui entre dorénavant

Pleurer le plus souvent pleurer avec pleurer sans pleurer pour pleurer contre laisser le corps dans les yeux s’affaler maintenant dégager la place nette fouetter les blancs manteaux sur ton visage ouvert qui ne se ferme plus regarde tu es différente tu ne peux plus tout garder

Pleurer de séparer pleurer de garder pleurer de rire pleurer de ne plus savoir bateau aux flancs morts d’un côté et d’un côté vivants

Pleurer avant de changer de cap pleurer de rester pleurer oh la douce nuit qui m’était contée mes pleurs se soulèvent je ne pense qu’à toi ma peine amie mon débordement étranger qui tout à coup vient parler mon langage tout à coup j’avais oublié je ne savais pas combien j’étais moi.

.

Publicités

4 réflexions sur “Pleurer

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s