drôle de moment

Bonjour les invités !

Désolée mais je suis tombée sur une tuile ce midi. Un mail d’une personne de ma famille, dont je parlais sur ce blog, et qui a été scandalisée en me lisant !! J’ai donc décidé de mettre ce blog en privé. On va voir ensuite où on va aller.

Moi qui donne si peu cette adresse ! Elle l’a trouvée dans une liste de blogs. Gloups.

Meeerrrde. J’avoue que je ne sais qu’en penser. Cette personne n’a pas du tout l’habitude du net, ne connait pas les blogs, alors je peux comprendre le choc et les mauvaises interprétations. Je suis donc un peu « mal » de l’avoir blessée.

Par ailleurs, je m’en fous. J’ai fait le choix ici d’écrire sans tabou, tout en restant respectueuse de ceux que j’aime,  je le pense, enfin j’essaie, même si je peux être cynique, spontanée et un peu brute de pommes de reinettes. Donc, c’est aussi le problème du lecteur de se lire, de se miroiter de telle ou telle façon.

Et puis j’en ai vu d’autres. J’essaierai de me faire comprendre, de parler à cette personne ( fiasco pour aujourd’hui,…demain est un autre jour) et sinon, je connais le temps, ce qu’il fait digérer, vomir, recracher, avaler, et finalement, accepter de nous et des autres. J’ai ce pincement au coeur d’avoir été mal lue, d’avoir fait mal malgré moi mais je connais ce pincement. Je connais les déceptions entre les êtres et la violence de l’amour entre nous. Les réactions intempestives cela me connait. Les regrets aussi. On change d’avis, on fait avec, on apprend à se connaître. On s’epoussète les illusions sur nos comptes. Nos banques font des profits et des pertes. Je ne suis pas trop fleur bleue de la vie. Je suis chardon.

De nos larmes poussent des tempêtes, de nos tempêtes nous laissent sur le gué, au crépuscule des phares abrutis de ne plus dormir éveillés. Droits, couchés, on freine puis on accélère. On s’empêtre , on s’emplafone, bref, on vit.

Emplaffonée, siphonée, ratibusquittée, trafalgar square. Merde, écrire c’est quitter, c’est faire mal. Je ne fais plus de blogs bisounours depuis une palanquée. Point. Quitté le quai.

.

Publicités

20 réflexions sur “drôle de moment

      1. En fait, il suffit de se créer un compte WordPress. Perso, j’en avait déjà un, mais dont je ne me rappelais plus le mot de passe, que j’ai donc dû changer. Une fois en possession d’un compte WordPress, comme celui-ci fonctionne avec une adresse mail et que cette adresse mail a été déclarée par tes soins comme « invitée », ça roule.

        Je dis la même chose mais autrement : ce n’est pas une « vraie » invitation, avec carton à remettre à l’entrée, mot de passe secret à chuchoter à l’oreille du videur et tout et tout, C’est plutôt une liste d’invités, décidée par toi, déclarée à partir des adresses mail, ce qui permet de rentrer si on est sur la liste (ET qu’on a un compte WordPress).

  1. si si c’est OK finalement, il suffit de se connecter grâce à ton invit
    pleure ma loute, on va pouvoir ici s’éclater en privé !!!!
    des bises consolatrices
    et oui le lecteur est toujours responsable de son interprétation !

    1. Facile pour toi tu avais une adresse wordpress
      pour d’autres je n’ai toujrs pas pigé comment on réussit
      je viens d’avoir le lecteur au tel…Bon, on fera avec.
      C’est là que je sens le gouffre entre les habitués de l’ordi, les barjolander, et les autres, pour lesquels ça fout les jetons ces écrans où on se dit.
      Mabes, tes mots joyeux me font du bien. Pffff

  2. ah!ouf! ça y est!
    j’avais déjà un compte wordpress car mon frangin du blog « Béthisy nature » est sur wordpress, nampêche que ça a cafouillé, ils ne voulaient pas la combinaison que je leur proposais, mais à la longue …faut de la persévérance!! Bon , ben voilà!

  3. ah beh voilà, j’accoste moi zaussi, sans problème d’ailleurs, c’est que j’ai suivi très consciencieusement la procédure héhéhé
    tu as raison, je crois qu’il y a vraiment un gouffre entre des personnes qui ont l’expérience des blogs et des liens qui s’y nouent, nous avons appris à nous connaitre un peu
    sans la pratique, il est difficile de comprendre cette liberté de parole, cette proximité et cette confiance dans les échanges, tout cela semble bien étrange et incongru de loin
    et merci de l’invit, j’aime les chardons, les rires et les pleurs, les jolies fleurs dans les peaux de vache… et les mistigris jolis

  4. Bon, je n’ai pas reçu d’invit (cela a du aller dans les spams) mais si je suis là c’est que que tu le veux bien. Youpi tralalala.
    Comme dans tout groupe, ya des rites et des codes, implicites ou pas, et si tu ne prends pas le temps tout doucement d’observer mais tu poses tes patounes direct, alors tu t’enfarges dans les fleurs du tapis. Presque sur 🙂
    Mille bises à toi

    1. Oui et de toutes façons il n’y a pas de hasard
      jamais cette personne n’était passée sur un de mes blogs et elle s’y fait mal juste au moment où je relate une complicité entre elle et moi…et n’apprécie pas, bien sur d’être « exposée » ( quand tu ne connais pas les blogs tu crois que la planète va lire et tout savoir, ensuite en pratiquant tu te rends compte que pas du tout, néanmoins cela reste « sur la toile inconnue »…). Courriers et telephones ont adoucit les choses, depuis…

    1. J’ai supprimé le texte ( de mercredi 28). Il n’y avait rien de choquant dedans, je crois. Je ne nommais pas la personne non plus, je relatais quelques phrases échangées. Des phrases généralistes, sur la vie, etc…
      La personne m’a ensuite écrit qu’elle avait aimé mon texte mais qu’elle aurait « tant aimé que tu ne l’écrives rien que pour moi »
      J’ai bien aimé cette phrase, qui m’éclaire, rassure un peu, mais éclaire surtout sur la place du lecteur qui déboule sur le net et s’en prend plein la tronche parce que, comme dit Tanakia, c’est vrai il y a des codes, des pré requis, des façons, que nous avons, qui sont nos codes, notre expérience de la toile…( ses déboires, ses bons et mauvais côtés et nos positionnements, etc…) Bref, bref.

  5. Bonjour Laure
    WOUAH !!! quelle envolée ! …. de diou !! mais quel beau texte …….. il sonne juste et bien !
    Merci pour l’invitation
    je viens souvent car j’aime te lire même si je le fais silencieusement
    Bon je signe Sacha …eh oui pour m’inscrire WordPress à refusé le doux et beau nom de Sacha grr … je suis entrée dans la bergerie sous le masque de Foujita …..snif , snif mon pseudo  » lorsque j’avais assez de temps pour écrire sur les forums de cuisine  » :-)))))
    A++Laure j’espère que tout est ok , pour le reste tu en fais des confetti (s)
    Bise Sacha

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s