Séance éternelle

Dans ma voiture j’ai la cassette de la bande son du film. C’est un délice, les morceaux renvoient immédiatement aux images, c’est resté gravé, et sans doute pas à cause des milliers de fois où j’ai vu ce film, je pense que ça s’est gravé musique et images dès la première fois.

Comment en serait-il autrement ?

Publicités

21 réflexions sur “Séance éternelle

  1. Comment en serait-il autrement, effectivement ?

    Gravé, tagué, tatoué,partout, par tout.

    Et le shampoing dans la savane, dis, tu ne trouves pas que c’est une des plus belles
    scènes érotiques du cinéma ?
    Un peu comme « Sur la route de Madison » quand machinalement, Francesca redresse le col de chemise de Robert…

  2. tiens je ne me rappelle plus du col de chemise…à revoir..mais dans « Sur la route de … » la fin m’énerve, moi quand Clint m’a dit de venir, je suis venue, chui pas restée béate dans ma bagnole, nan mais …

    1. Mais si, le col de chemise, Francesca elle est au téléphone avec son régulier qu’est parti à la foire aux veaux (It’s so romantic…) et Robert il boit un truc et elle tout en racontant que tout baigne, elle lui redresse le col (it’s so hot…).
      C’est là que tout commence vraiment, le désir est PALPABLE !

      Il faut absolument que tu révises tes classiques Laure, ce n’est pas sérieux.

      Pour la bagnole moi non plus mais parfois je me demande si je n’aurais mieux fait…

      1. primo : ne rien regretter sinon on finit dans le coffre de la bagnole et y’a plus rien à voir,circulez, , nan mais !!
        secundo : ah oui dans la cuisiiiine….splurp, wassssh, ploufff, arrrgghh j’en peux plus taisez vous !!

    1. Tanakia, nous ne nous connaissons pas, mais si je peux me permettre, une fille qui n’a pas vu « Out of Africa » (en plus de La route de Madison), ne sait pas ce qu’est l’amour…
      Le vrai-:)

      1. Ziggie
        attention, Je suis folle de lui, C’est un garçon pas comme les autres, Mais moi je l’aime, c’est pas d’ma faute
        bon cela m’intrigue tout cela ! L’érotisme du shampoing encore plus 😉

      1. Je vais le regarder en pensant à vous deux, cela va être grand !
        Je peux aggraver mon cas, je n’ai pas (encore) vu Intouchables ni the Artist, ni Bovines. Gargl !
        C’est grâââââââââââââââââââve ?

  3. Tanakia,

    J’espère pour toi (que ça va être grand) mais là c’est Robert (Redfort) qui fait le comédien et non Clint qui fait Robert.

    Pour te mettre l’eau à la bouche :

    Pour Intouchables et The Artist, ce n’est pas grave du tout. Sois rassurée (et va en paix…).
    Pour Bovines, ça le serait.

    Bonsoir les filles, je vous abandonne bien volontiers le cow-boy crépusculaire (toutes les critiques disent qu’il est crépusculaire, Clint, mais il y d’autres crépuscules…)

    @ un autre post de la fée des lieux

  4. Clint on sort de la voiture, Robert on se lave les cheveux. On refait tous les cols de la terre et même on les survole. Il faut voir Out OF africa oh oui. Et refaire la fin de MAdison. Ou peut être qu’elle est comme ça pour que la vraie, la meilleure, soit la notre : agir et courir. Aimer quoi.

  5. Waouh y’en a qui tiennent des ciné clubs le soir en Bretagne et qui savent mettre des liens VDO dans les comm, je dis bravo ! je n’avais pas trouvé cette série là. Miam

    Oui Paola n’a pas tort, la fin de ..Madison, …c’est peut être pour flatter la spectatrice qui va se croire plus courageuse que l’héroïne…hum hum futé….

  6. alors mon souvenir de la fin de Madison …. finalement son mari ne lui a rien fait de mal , ses fils non plus , pourquoi les faire souffrir parce qu’ elle est amoureuse ? je crois que c’est ce « respect » de l’engagement vis à vis d’eux qui la fait agir ainsi, « je ne peux leur faire du mal pour me faire du bien », on peut trouver ça « vieillot » comme morale aujourd’hui mais il y a je trouve une certaine grandeur d’âme à assumer cela (je ne condamne pas non plus celles qui sautent de la voiture hein !)
    et puis cinématographiquement parlant, la fin est bien plus belle comme ça !

    1. hi hi Cat je relis ton avis sur la chose et je me dis : oui , bonne solution que de se taire, ne rien dire mais vivre en parallèle d’autres amours… une autre option fort intelligente, que les hommes pratiquent couramment. Oui, bien sûr, faire le moins de mal possible. Ce serait une vie, que je ne connais guère, personnellement, mais surement une belle vie.

  7. On ne quitte pas qqun uniquement parce qu’il est « méchant » ou qu’il fait du mal. Pour moi cela n’a rien à voir.

    Aimer, ça fait mal, autant que bien. Quitter un amour, idem. une rupture c’est souvent un mal pour un bien, d’ailleurs, si je regarde moi et autour de moi, on va alors vers autre chose et l’autre aussi sera propulsé vers une nouvelle phase de sa vie, parfois quand il s’y attend le moins et c’est ça la vie, c’est le mouvement. qu’on le veuille ou pas. La vie n’est pas statique, même malgré nous.

    Tout est affaire de caractère et de personnes et de moments de vie.
    Aimer c’est prendre des risques, énormément.

    Dans le film elle rencontre un nouvel amour, une passion….Soit le jeu n’en vaut pas la chandelle, OK, on reste sur ses acquis et le risque ne pèse pas assez dans la balance ( c’est souvent le cas). Soit on pense qu’on se coupe un bras, qu’on se prive d’un mouvement vital de sa vie, mais on se résigne et on ravale sa frustration (c’est souvent le cas).
    Soit on descend de la voiture , on est timbrée, nuts complet, mais tout notre être sait que , à ce moment X de notre vie on doit le faire, c’est tout, pas de discussion.

    et BOUdiou…que c’est BON !!!

    1. Totalement en accord avec ce que tu dis. Je n’y changerais pas un mot.

      Dans l’immobilité complète, on ne rencontre que le chagrin. Et je sais de quoi je parle.

      J’entends sans arrêt les gens dire, je préfère avoir des regrets plutôt que des remords…

      C’est un des poncifs les plus éculés que je connaisse.

      1. ben toi, Zigg, tu entends des drôles de gens, faut dire que je n’entends rien, je m’isole !
        merde va falloir que je cherche « remords » dans le dico, car ils ne font pas partie de ma vie, je n’emploie jamais ce mot et ne sais plus ce qu’il dit.

        Mais amour, choix, amour et choix et tournicotta, ce sont des sujets vifs,sensibles, qui ne parlent que de nous, intimement, bien trop intimes et on dit bcp de conneries et l’on ment tant et tant publiquement.

        regrets, non , je confirme, ne pas en avoir, ça vous pourrit la vieillesse, tout ressort dans l’étang glauque de nos vieux jours usés

  8. C’est mon journaliste perso (il n’est pas du National Geographic mais de FR3 Caen c’est peut-être ce qui fait la différence) qui me ressasse ces conneries.

    « regrets, non , je confirme, ne pas en avoir, ça vous pourrit la vieillesse, tout ressort dans l’étang glauque de nos vieux jours usés ».

    Va lui expliquer ça, tiens…

    Je crois que d’ici pas tard, son ticket risque de n’être plus valable.

    Si je suis tout à fait honnête, je sais qu’il ne l’est plus.

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s