Mars, et toi ?

Mars entre deux moi

Mars dont on ne sait rien que cet entre deux saisons sans raison

Oscillation en langue étrange d’un jour à l’autre

Je te prends le soleil, je te le rends, je te le reprends, ne prends pas tes désirs de mon printemps pour ta réalité

Une marche trop haute, une marche à plat, un croche-pattes qui titube

Mars ne ressemble à rien si ce  n’est qu’il est long, rond, plein de ses trente et un jours qui m’importunent de leur rigueur

Mars un calendrier dans les mains, il faudra faire ses devoirs, je n’aime pas compter

Un coup de chaud, un coup de froid, des soustractions martiennes s’additionnent et frôlent mes zéros.

Mars rien à dire il y a tout qui s’allonge à ma porte et je me demande tout

On sent la longueur on sent la patience et moi être impatiente

.

Publicités

4 réflexions sur “Mars, et toi ?

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s