Le bruit de l’eau

Prenez un ruisseau, deux pieds et un appareil photo. Faites pause dans le flot. Touchez le bord. Montez. Voyez comme l’eau ne dort.

.

 

.

.

.

 

.

.

.

.

 

.

.

.

L’excessive composition de la vie avait eu du mal à glisser dans son gosier.

Puis elle perdit des fleurs et des feuilles et une taille s’imposait.

Une seule.

La sienne.

Unique.

.

.

 

Publicités

8 réflexions sur “Le bruit de l’eau

    1. sans problèmes
      d’ailleurs c’est une 1ere mouture pour celle là, un essai, j’en ferai d’autres
      moi c’est la 5 que je kiffe, j’en ai une série du genre et je vais les exploiter sous diverses formes avec Picas-siette etc

    1. tu n’as que des bonnes idées, toi. Gertrude a des longueurs d’avances avec son oeuvre en cours. Tiens d’ailleurs on dirait que c’est prêt ce nid, elle ne me dépenaille plus le terreau des pots, elle est moins fébrile
      Mais il y a scission entre nous depuis qu’elle a reçu un trognon dans le pattes. Son fiancé, désormais nommé Bibi ( chéri bibi) est souvent là avec elle. J’ai deux défricheurs dans le jardin, donc.

      Et Moi, je fais quoi ? Je glande en les regardant.

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s