Livres en circulation

Vous vous souvenez que j’ai attaqué la série Le clan des Otori cet hiver ?

Je voulais un truc facile, une histoire pleine de magie pour s’endormir le soir. Et bien ça me plait. J’en suis au tome 4. Je ne m’endors pas du tout dessus au contraire. Faut dire que je suis bon public pour ce genre d’ingrédients : une tribu aux pouvoirs surnaturels, des royaumes dans le japon ancien, des poignards, des cheveux noirs qui trainent au sol, des chevaux intelligents, des parias qui aident le roi, des ponts habités, des rivières en crue, des hiver enfermé dans un temple, etc etc….

Pour ce qui est des livres qui circulent entre nous, voilà un petit point des parcours .

– le livre sur ma Kriss a été chez trois bretonnes et devrait arriver chez Christiane, en Bourgogne. Mingigi des prairies est d’accord pour l’accueillir ensuite dans sa Creuse toujours pleine.

– Le chat qui venait du ciel, un bijou sentimental, m’est arrivé via Annie-Laurie from Normandie, je l’ai passé à Tanakia, qui l’enverra à je ne sais pas qui. En Bretagne ??

– Stéphanie sur sa dune m’a envoyé Tangentes vers l’est. Ca me fout un peu la trouille de me retrouver dans le transsibérien avec des pelotons d’appelés plein d’alcool et de sueur mais je me suis engouffrée dedans sans pouvoir reprendre mon souffle. Puis je suis descendue un instant, prendre une douche, humer de l’air pur, et je remonte dans le wagon crasseux cet aprem. Priez pour moi. C’est formidablement écrit par Maylis de Kerangal. Je suis jalouse.

L’habitude est prise de mettre nom et adresse du proprio quelquepart sur le livre, pour qu’il retrouve un jour son écurie. Les livres qui circulent sont petits, pas épais, ne prennent pas un mois à être lus si on les aime (sinon on se force pas hein Stéphanie ?), et tiennent dans une enveloppe avec quatre timbres dessus c’est nickel pour la route. Vraiment pratique.

Je pense que pour que ça circule bien et qu’on ne perde pas un bouquin en chemin, c’est vraiment mieux de faire comme on fait : ils ne circulent qu’entre copinautes, auprès de gens suffisamment interactifs sur le net pour savoir dire rapidement :  « coucou c’est chez moi »,  » ok je le veux bien  »  » et maintenant je l’envoie où ? », etc. Pas de  taiseux dans le tas, siouplé.

Les taiseux qui ne disent pas si c’est bien arrivé, si tu t’es cassé le cul pour quelque chose et où le book part ensuite, non merci, j’ai donné par le passé, je mets un trait dessus, ils me minent trop ces gens là, me fatiguent et ne m’amusent pas . Si vous êtes tentés et pas taiseux, welcome !

Dans le genre, je remarque que parmi « les cartes de nouvel an qui voyagent »…envoyées par JMD cette année, seule celle qui a circulé entre internautes qui « se connaissent » ne s’est pas perdue.

hein ? non ? Si ou bien fais voir….

Publicités

14 réflexions sur “Livres en circulation

  1. Le chat sentimental qui venait du ciel ferait peut-être un p’tit tour dans les bourrasques du Finistère si tu voulais bien faire la passeuse d’adresse!

  2. Stéphanie, je l’ai le chat qui venait du ciel, si tu le veux, il arriverait plus vite. Enfin bon, je ne fais pas partie du club, peut-être que c’est pas bien de m’immiscer…
    Par contre, j’aimerais bien avoir la Kriss en pension, un peu, quand elle aura fini son voyage dans la Creuse.
    Si toi Laure, tu veux bien.

    1. Si tu veux (et si Laure ne voit pas d’inconvénient à ce que « son » chat ne passe pas par ici!).
      Je vais partir à la chasse de ton adresse mail, afin de te passer mon adresse postale.
      J’arrive.

      1. oui c’est bien il y a deux chats. celui d’annie-L ( c’est pas le mien) et celui de la Zigg donc qui veut bien y mettre quatre timbres sur les fesses, génial les finistériennes allez zou !!

    2. ben la kriss vous savez bien comme elle est, elle veut tout et elle aime les valises ! faudra juste me filer ton adresse et je transmettrai à la fée des prairies quand Christiane aura reçu et lu le livre et envoyé à la fée..Boudiou va me falloir un livre de contes avec des tableaux, moé !

      1. Si, c’est drôle, mais je ne savais pas que les manchots picolaient à ce point (pourtant je ne me suis pas endormie devant « la marche de l’empereur », j’avais tout bien suivi, et pas l’ombre d’une boisson alcoolisée sur la glace)

  3. Laure, bon alors le chat qui venait du ciel il miaule tout seul à Paris pour le moment ? J’envoie à qui désire La harpe de Birmanie et dans un registre très différent la courte échelle de Noëlle Châtelet. Et pis je vous fais une demande, j’ai écrit l’an dernier un carnet avec un ami photographe, cela me ferait super plaisir qu’il circule entre copinautes. Qui a envie de tenter l’aventure ?

    1. Moi je dirais que tu peux envoyer le chat à Tifenn, sauf si elle l’a déjà lu. Tu as son adresse, sinon sur son site chambres d’hotes elle y est

      Je veux bien la harpe
      pas Châtelet

      pour le carnet, bonne idée bien sûr, fais circuler là où tu veux.

      Il faut rester spontanés dans nos envois sans nécessairement demander l’avis du destinataire. On a commencé comme ça, j’ai reçu un livre, j’avais rien demandé….La surprise c’est bien. Ca plait ou pas, on s’en fout un peu…c’est une autre histoire

      histoire 1 : le mouvement généreux entre nous
      histoire 2 : l’appréciation hypothétique de ce qui circule

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s