48h de chaleur, on prend !

Il fait un chaud de chaud. Tout y est et comme tout est provisoire en ce printemps bourru, je me précipite sur robes et sandales.

Il fait trop chaud en fin de journée. Fenêtres fermées pour garder un peu de frais. Deux jours d’été en mai ? Ce printemps caracole en tête des gondoles capricieuses.  J’aime. On n’est sûr de rien de rien.

Le haricots sortent prestement. Les fraises des bois se font fraises.

Les criquets criquètent et il y a agitation au jardin chez les z’ailés. Un couple de grives ? J’ai la berlue. Bibi aussi. Pas ravi. Mais Chuuttttt. C’est motus sur les oiseaux ici pour le moment.

C’est la meilleure période au travail. Pas de fatigue, moins de monde, il ne reste plus que cinq semaines et peu de jours entre les fériés, les sorties, les pauses à rallonge avec thés et tisanes.

Je suis vraiment contente de ce que j’ai fait cette année, surtout avec le groupe du matin, ces femmes plus âgées et analphabètes. La collègue que je remplace va revenir. Reprendra-t-elle ses deux groupes ( matin, aprem) ou pas ? Je m’adapterai.

Même si je ne suis plus salariée, je sais que je viendrai une fois par semaine, en bénévole, sur ce groupe ( plusieurs personnes travaillent, gratuitement, ( 2h hebdomadaires) avec nous) pour les activités d’expression créative, que je suis la seule à pratiquer. hé hé.

.

.

Publicités

2 réflexions sur “48h de chaleur, on prend !

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s