Papillonner

Il y a de grands papillons au jardin. Le jardin qui est un jardinet en deux parties ( une troisième est une petite friche de gravillons et pissenlits, ça compte pas). Le jardinet où je laisse les choses aller autant que possible, surtout sur une partie, côté Sud.

Les graines lancées à la volée cet hiver pour les oiseaux, ont germé et des tiges de graminées-céréales non identifiées font presque deux mètres de haut à cause de toute la pluie d’avril et, disons-le, de mai. Les fleurs sauvages ne sont pas en reste. Aussi grandes que moi ( non je te dis pas ma taille, nan). Bref, on ne retrouve plus ses petits mais on s’amuse bien. Ce matin deux merles menaient combat dans les hautes herbes. Ils jaillissaient du vert, s’élevaient en l’air et cognaient leurs ailes grandes ouvertes puis retournaient se fondre dans la verdure. Bigre !

Ce matin je vois les bébés haricots aux feuilles trouées comme de la dentelle. Quoi ?!!?. Je vois les fraises des bois une face rouge une face blanche. Je vois le deuxième pavot géant sorti. Rouge fluo. Un monstre aux pétales ciselés. Je vois la petite rose nouvelle, d’un des rosiers que j’aurais mis ici à mon tour ( il y en a déjà plusieurs tous grimpants fous). Elle est rose saumon très délicat et son parfum est aussi léger, fruité et subtil. C’est vrai que j’ai eu un coup de folie avec les roses ici. J’en ai planté trois, puis un grimpant puis un « liane » qui va arriver. C’est un truc de fainéant les roses, je trouve. Enfin, celles de la maison, les anciennes, se portent comme un charme, elles sont chez elles bien plus que moi.

Pour le papillon c’était tout à l’heure sur le canapé. Je le vois dehors, j’attends. Et puis, à force, je monte chercher l’appareil, sûre qu’il aura disparu en revenant. Bé non ! Il a même fait le tour de la fleur à 360 degrés lentement, pour me montrer toutes ses tournures, ses angles, comme un mannequin devant une glace avec sa robe de velours. Je ne me suis pas trop approchée quand même pour ne pas lui faire peur. Tu sais que je n’ai jamais eu un papillon sur mon doigt, moi ?

.

.

.

Rien à voir, mais je viens d’avoir des nouvelles de mon arrière-grand-père Alfred, celui parti au Québec. Le beau-père de ma nièce est dingue de généalogie depuis qu’il est grand-père et à la retraite. On a commencé à s’échanger des infos vu qu’il a fait tout l’arbre pour sa petite-fille.

Ben finalement, l’Alfred n’est pas allé qu’au Québec. Je savais mais pas à ce point. Il a bossé à Cuba, en Egypte, aux Antilles et aux USA bien sûr, principalement dans le Michigan. Il avait toujours des idées pour agrandir des usines de betteraves à sucre et faire fortune mais ça ne marchait jamais. Veuf, vers 50 ans, il a rencontré une jeune donzelle à moitié brestoise à Cuba et ils se sont mariés. Il est mort un an après, à New york. Laissant derrière lui ses cinq enfants du premier mariage et cette dame qui a vécu sur la côte Est toute sa vie, gardant le nom de Musy de mon arrière-grand-père. Elle est morte à 90 ans ( 1890-1980). Encore une que j’aurais sacrément aimé rencontrer pour qu’elle me raconte ses aventures et les traversées entre La Havane et N.Y en 1915 !

Sacré Alfred ! Je crois qu’il a laissé une réputation sulfureuse, sans doute ne suivait-il pas trop les moeurs et protocoles en vigueur et son remariage aussitôt veuf et loin de ses cinq enfants un peu livrés à eux mêmes n’a pas dû plaire. Il est mort loin d’eux, près de la new donzelle qui avait trente ans de moins que lui, ou genre. Bref, pourquoi n’ai je pas plus entendu parler de ses aventures excentriques et de ses jobs à répétition ? De ses voyages et missions aux States,  du Nord au sud ( Iowa, Nouveau Mexique, etc…) à la charnière entre les deux siècles dans un continent en formation ( période qui me fascine complètement au delà du raisonnable) ? Hein, pourquoi !??

OUiiiiiiinnnn ! ALFRED REVIENT !!!!

.

.

Publicités

Une réflexion sur “Papillonner

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s