Pourquoi l’été ? ( suite)

J’ai dit en premier : chaleur. Moi pas aimer.

En second je dis : stagnation

En été il y a cette espèce d’arrêt du mouvement. Que ce soit professionnel ou commercial, il y a ce ralentissement, voire cette petite mort bizarre, comme une obligation de couper les machines. D’accord tu n’en peux plus de bosser, je me tais. Mais pourquoi en été ? Parce que les écoles ferment et laissent enfants et familles dans le dénuement d’un quotidien à partager ? D’accord c’est la période où ton commerce touristique te fait vivre, oui mais pour combien de temps ?

Et surtout il y a la nature, qui elle ne va pas à l’école mais, c’est vrai, se retrouve entre deux saisons, parfois pétrifiée. Bon d’accord il pleut chez toi, tu ne connais pas la sécheresse et les arbres qui demandent grâce et moi même faisant des prières pour la pluie ? Mais franchement, l’été n’a pas de sens si ce n’est d’être après le merveilleux printemps et avant l’inoubliable automne, qui eux, savent de quoi il retourne, savent prendre les choses en main, donner sens, donner couleurs. Le printemps et l’automne, des vagabonds qui font une halte, explosent jusqu’au bout des branches, te mettent en action, offrent à manger à profusion, eau, lumières chatoyantes,  vie, vie, vie. Mouvement.

L’été est lent, sans ressource, même si, d’accord, les doigts de pieds dans le sable au soleil couchant.

.

Publicités

2 réflexions sur “Pourquoi l’été ? ( suite)

  1. Fin 19 ème siècle, début 20ème,, alors que l’instruction est devenue obligatoire et que des écoles se sont crées un peu partout (je parle de la France)…les vacances d’été permettaient aux familles de pouvoir se faire aider par les enfants pour les récoltes et moissons.

    Mais comme toi, je suis malheureuse dans ces périodes de grosses chaleur..j’ai coutume de dire que c’est pour moi, la période où * j’hiberne *..

    Allez, vite au frais derrière nos gros murs épais..

    Et si vraiment tu t’ennuies, tu peux toujlours démarrer…Un tricot..pour l’hiver prochain!!!! ( je plaisante, bien sûr!). Nicole

  2. c’est vrai qu’il y a eu une France rurale et les congès payés aussi ensuite. C’est beau.
    Pas de tricot, ça fait longtemps, un pull pour Lui attend des manches depuis…..trois ans, démarré il y a 5 ans. Mais UNI et BLEU….tu vois le délire…un délire, j’ai voulu l’écouter et suivre son choix, erreur. on s ‘marre ce pull est devenu notre château en Espagne ( ou plus loin)

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s