La petite vie

J’ai envie d’écrire un long mail à quelqu’un, je ne sais qui, qui lira les dernières nouvelles avec joie. J’ai envie d’écrire une lettre à un inconnu, à une non connue, comme ça, on verra. Les lettres sont des caprices qu’on peut se permettre à tout âge.

J’ai envie d’écrire à ma mère, j’ai envie d’écrire à cet aïeul mort noyé alors qu’il arrivait tout juste sur le nouveau continent en formation.

Je te dirai que les deux merles ne se sont pas battus ce matin, pas trop. Un mois de querelle, parfois très violente. Dans ces cas là, quand ils en sont à faire les coqs face à face ailes déployées, je sors de la cuisine d’où je les observais, et je crie « Pschtttt ! Pas ici !! Non non non « 

Hop, partis. Ils sont féroces ces deux là, je ne sais pas ce qui les pique.

Il faudra faire le tri entre ce que je te dis et ce que je ne te dis pas. Hier j’ai  repensé à ceux, rares, qui n’ont toujours fait aucun signe après avoir reçu mon livre, je ne sais même pas s’il est arrivé. Ceux là n’ont plus rien à attendre de moi, ça leur fera des vacances.

Je te dirai, non, je ne vais pas te dire la tarte-gâteau au pommes d’hier, j’ai son gout en bouche. Je te dis que tout est au point pour l’expo de l’atelier du mardi. Il reste tout à bricoler mais nous sommes largement prêtes et j’ai des aides pour la logistique, je n’ai aucun souci. j’ai horreur des surprises, du stress de dernière minute ( oh comme c’est pénible de travailler dans des petites salles avec des artistes !), de la panique des dernières heures. Ce n’est pas mon adrénaline, pas du tout. Il y a des gens faits pour cela et d’autres non et puis il y a l’âge. Et quand on l’a vécu on n’a pas spécialement envie de recommencer à chaque fois. Je m’étais mis un planning du diable et en même temps pas de barre trop haute. C’est tout. Limiter, connaitre ses limites. Ne compter que sur soi et quelques annexes fidèles et motivées. Faire simple.

.

Publicités

4 réflexions sur “La petite vie

  1. L’horreur. J’ai au moins deux exemples récents en tête. Tu leur envoie le truc et en retour : rien. Rien de chez rien. Ni ah, ni oh, ni merci, ni bien arrivé : rien.

    1. Oui, perso je ne supporte pas. Je suis peut être trop exigeante, on me reproche d’attendre des réponses, d’être chiante avec ça. Non, rien à faire pour moi c’est une façon de vivre, une question de respect. Le souci aussi c’est que les gens ne savent pas quoi dire quand ils n’aiment pas. Ils n’osent même plus dire qu’ils ont reçu, ils sont mal à l’aise et se taisent. genre  » bof, sans plus, pis j’ai rien demandé,pis tu m’embêtes un peu ».

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s