Des crapauds et des crapaugars

Je suis allée aux étangs avec mon appareil photo. Un petit parc au village, un peu à l’écart comme il faut. Les matins de canicule on y est bien et la vie grouille dans l’eau.

Manque de bol un groupe d’une dizaine de grands dadais du centre aéré était là. Je les vois en rond assis avec l’animateur, je me dépêche d’aller saluer les canards et les crapauds en rut. Mais je n’ai pas le temps de me prélasser dans la fraîcheur mobile et d’observer longtemps les amours des baigneurs. Le petit groupe se disperse dans le parc en hurlant. Calamité.

Qu’est ce que c’est cons les garçons entre 10 et 14 ans ! L’âge collège. Une plaie. Tape, cogne, crie, fait son coq, ils sont empêtrés dans ce corps avec ce zizi qui ne sert à rien sauf à dire des grossièretés  à pisser plus loin. Faut que ça bouge, que ça se frotte quelque part puisque ça roule pas trop bien des pelles et que ça fout la trouille tout ce qui va arriver avec ces engins à manier et ces hormones incontrôlables. Alors évidemment quatre de ces petits mousquetaires courent, se jettent les uns sur les autres et hurlent en gambadant parce que ça ne sait pas marcher à cet âge, faut que ça gigote tout le temps. Je ne sais pas ce qu’était la consigne mais en filant vite fait je croise l’animateur qui leur parle de pierres. Ramasser des pierres, apparemment, les quatre zozo on fait le tour de l’étang en une minute et demie et ont trois cailloux dans les mains. N’ont pas suivi la consigne. N’ont rien regardé sauf leurs jambes et leurs bras qui parlent aussi bruyamment que leur langue qui pend. Non, désolée, mais les garçons de cet âge en groupe, non. Avant oui, après d’accord mais là…je passe.

Les familles canards se sont mis aux abris, les crapauds se taisent. Les gosses passent sans rien voir, ce n’est pas ça qu’ils veulent, vous pensez bien. Les crapauds peuvent chanter tranquilles. Je remonte vers le soleil par le sentier d’accès en plaignant silencieusement l’animateur qui va se taper la journée avec ces petites bombes sur pattes et commence déjà, à 9h30, à les houspiller.

J’ai quand même pris quelques photos mais je reviendrai. Avant 9h. Ou dimanche.

P1430416

P1430410

P1430408

P1430413

.

Publicités

5 réflexions sur “Des crapauds et des crapaugars

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s