on va où ?

Bosser, même partiellement change la vie, forcément.

Deux groupes, un du matin, un de l’aprem, trois fois par semaine : lundi, mardi, jeudi.

Quand c’est le mardi soir je ne dors pas ou alors si je m’endors bien, je me réveille tôt et ça turbine. Je repense à ce que j’ai réussi ou pas à faire les deux jours précédents avec ces dames. Je pense à ce que je peux tenter, je carbure, je cogite, je prépare, je répare les tentatives ratées, je calcule, je gigote, je tournicote, en bref je créé.

J’écris sur le blog du boulot ( langagepapierscouleurs) si ça gigote trop. Pour faire le point, essayer d’y voir clair.

Quand je travaille je suis sur scène, c’est la même chose. Je suis devant , y’a pas d’estrade mais c’est pareil. Je dois faire mon show. J’aime bien, mais des fois, hein, c’est usant. Hier par exemple, elles m’ont décalquée avant l’heure. On a pourtant fait une pause-thé à 15h mais à 15h30 j’ai vu que ça stagnait dans la chaumière. J’ai sorti les feutres et on a dessiné la mer autour de la carte de France. Et elles m’ont noyé la Corse totalement ainsi que la Bretagne. Et une fois de plus je me suis marrée.

« autour » j’avais dit.  » Le bleu autour » et j’avais montré exactement au tableau où j’avais dessiné une belle carte du pays

« regardez j’ai fait au tableau ». faites pareil.

Nan, des rebelles. F. avait tout grabibouillé la Corse et autour, oui autour aussi. Elle me regarde avec ses jolis yeux qui brillent , je dis  » Ouh la la ! » elle dit  » C’est la tempête. » Ce n’est qu’après, dans ma tête, que j’en ai ri. Sur le coup, bêtement, et trop crevée, je les ai un peu houspillées…. » Non mais arrêtez de recouvrir la France d’eau ! » « La mer est à l’extérieur pas dedans ! »

Oui mais « dedans » quoi, finalement ? Intérieur, extérieur, autour, cela ne veut rien dire quand tu n’as jamais fait de géographie, jamais dessiné une carte, jamais rien. Je le sais, c’est pour ça qu’on fait géo le jeudi parce qu’elles aiment et que je me marre.

Bon ensuite je leur ai parlé de la découverte de l’Amérique et « Avant on pensait que la terre était plate »

« Dans le Coran aussi » m’a dit H. Bon, là je passe. J’ai pointé Bordeaux et j’ai fait des pointillés qui plongeaient dans l’Océan. « Océan » elles ont bien écrit dans le bleu. « Et le bateau il va où ? »

– L’Espagne

Elles disent toujours Espagne car c’est la seule destination possible : celle qui mène au bateau et au pays en face.

– Marseille

Elles disent toujours Marseille parce que c’est la seule ville qui a des bateaux qui amènent …en face…

Bref. Crevée mais on rigole bien.

On a acheté 5 DVD de « RDV en terre inconnue » : Namibie, Mongolie, etc ..On n’a pas fini d’aller en Espagne.

Publicités

2 réflexions sur “on va où ?

  1. ** Elles ont noyé la France d’eau**

    Eh ! Eh! Si seul le coran… ??? Bon, je passe….Mais la France noyée..c’est p’tête ben ce qui nous guette !!! Montée des eaux…Changement climatique…..
    Ne t’épuise pas…tout peut arriver…Pour ma part, j’ai des souvenirs d’ateliers *expression misicale et corporelle* avec des ados « du pays » ! ! Pas triste du tout

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s