Autres mondes

Ce midi je suis allée dans une famille qui n’est pas la mienne. Des gens charmants mais avec lesquels je n’ai rien de commun je crois,  pour fêter les dix-huit ans de leur fils. Après le taboulé et la salade de nouilles ( on a rien mangé), au moment des cadeaux, sa tante lui a offert une poupée gonflable rose avec des seins, bien gonflée, avec un trou devant et un trou derrière, une vraie poupée gonflable de sex shop, donc. Il était temps de partir. J’ai fait signe, on s’est barrés de là. Tant pis pour les desserts relégués au garage, dont ceux qu’on avait amenés, délicieux.

Je me suis imaginé la même scène dans ma famille, avec mon père et ma mère autour du buffet. Absolument impossible. Impensable, inconcevable.

J’ai pu avoir une conversation de cinq minutes avec deux nanas, à propos de cuisine et bouffe sans gluten. A ce moment là j’avais l’impression de me réveiller d’un petit cauchemar et de parler à des humains comme moi. Mais sur les deux heures de présence ça fait peu. Une dame âgée, la grand-mère,  a essayé de me parler, enfin de me dire une ou deux phrases de son cru, criées, parce qu’on ne s’entendait plus dans la salle. Je n’ai pas compris ce qu’elle disait. Il y avait des mots, genre un verbe, sans doute, qui ne me parlaient pas, semblaient accidentellement tombés dans une phrase sans que je ne puisse en  tirer un seul sens commun. J’ai détourné les yeux et ai échappé en souriant connement. On a sans doute échappé aussi à une danse des canards dans l’après-midi. On s’était dit  « 15h maxi dans la voiture ». Pari gagné. Soulagement.

Dans cette maison il n’y a aucun livres. La télé est le temple de la culture. Un jour j’ai vu la maman donner son biberon à son bébé en regardant la télé. Les deux, mère et bébé, regardaient l’écran avidement. Le biberon tentait de tenir le cap perpendiculaire à la bouche du môme. J’ai eu un choc. C’est toujours pareil, tu as beau savoir les choses, quand tu les vois tu as un choc. Pourtant je ne vous parle pas de personnes pauvres ou totalement incultes et dénaturées. Des enfants, des adultes dont certains sont éducateurs, des hommes, des femmes de bonne figure, bien sur eux, plutôt ongles manucurés et boite de nuit, plutôt RTL ou M6 mais rien de désastreux en apparence. Faut juste pas essayer de parler ni de penser ensemble, ça colle pas.

Je suis donc épuisée car la vulgarité est épuisante. J’ai failli dire quelque chose à la tante après le coup de la poupée gonflable mais ce n’était pas la peine de foutre ma merde, d’ouvrir mon bec, en toute perte. M’enfin y’a des fois où t’as envie d’exploser un chouïa et de lancer un petit pavé gratuit, pour rien, ça soulage.

.

Publicités

8 réflexions sur “Autres mondes

  1. ben dis donc!! quel traquenard!!!
    en général, j’évite d’aller à ce genre d’invit que je ne sens pas trop, il y a toujours moyen de se défiler sans vexer
    ce type de poupées , on a des copains théâtre de rue trash qui en font de désopilantes installations , dans le cadre de performances, et ça ne choque pas , car c’est du 2è ou 3è degré , et dans un cadre artistique assumé mais là , de base , pour un cadeau à un jeune , au secours!! c’est sur que ça jette un froid!! vous avez bien fait de prendre la fuite, ça aurait peut-être été pire après….
    la grand-mère , la pauvre!!
    nous, chouette Samedi à accompagner les ours dans leur nouvelle maison..
    j’avais fait deux gâteaux au chocolat ….
    bises, et bon Dimanche!

  2. ET…comme je te comprends ! J’ai un peu ça chez une de mes enfants…Enfin, pas la gonflette, ni le biberon face à l télé…Mais quand même télé qui trône dans le séjour et dans chaque chambre…pas un livre, pas un journal…Nous avons offert une fois pour Noël, un abonnement à un périodique, un peu info, voyages, découvertes des modes de vie , chez nous et au delà de l’hexagone ! hélas !!! J
    J’ai renoncé à offrir des livres à mes petits enfants…j’étais vraiment complètement insensée( ce n’était pas le mot utilisé) de m’imaginer que c’était un cadeau pour eux ! !
    Et moi je ne peux pas m’éclipser comme tu as eu la chance de le faire, il s’agit de mes enfants et petits enfants…Heureusement, ce sont les seuls qui vivent ainsi ! Et heureusement, toute la fratrie continue à rester en lien avec eux, avec gentillesse, attention ….et beaucoup d’humour.
    Mais comme c’est difficile !!!!

    1. Aïe oui c’est difficile !
      Tu ne peux pas t’éclipser mais tu peux accommoder ton temps de présence pour ne pas te faire de mal trop longtemps, peut être ?
      On n’est pas obligé d’être maso sous prétexte que « c’est la famille » de toutes façons personne n’est dupe.

      Et voir les petits enfants dans un autre contexte ? Loin du salon de leurs télés ? Non…trop tard ?
      Bon, patience
      tout est toujours possible

    1. Oui, il m’aura fallu 24h pour m’en remettre d’autant plus que je connais la maman et le jeune, tous deux plutôt sympas…mais quand la mafia famille et copains s’en mêlent…ça dégénère

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s