Maintenant

La piste se soulève. On ne sait pas où regarder. On ne peut plus jeter sa tête au dehors, au delà du hublot. Le hublot clos ouvre le rêve. C’était donc possible. Je le fais donc maintenant.

Je ne sais pas comment je suis habillée. Dans les travées de l’avion tout s’envole au fond de moi. Nous n’aurons pas le temps de dormir, nous n’aurons pas le temps de recommencer. C’est maintenant.

Publicités

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s