Gertrude à terre

Je viens d’avoir une GROSSSE frayeur en rentrant ce midi à la maison.

Je vous rassure elle va bien.

Je rentre, je gare la voiture et je prends l’allée devant la maison. Pépito, le chat, miaule au bout de l’allée. C’est normal, il a son cri d’accueil, genre « Ouais, c’est à cette heure que tu rentres !!? ». D’habitude il court jusque devant la voiture, il fait son chien-chien. Mais il est assis immobile et en face de lui à deux mètres à peine que vois-je ?

Gégère la merlette, la star de mon coeur, est au sol. Le cul à terre, plus de pattes. Ronde, mollassonne, son noyau de cerise au bec. Nous sommes sous les rosiers, fief de Gertrude, trois enfants sont encore au nid tandis qu’un rebelle s’est éjecté hier. Gégère est donc fort affairée d’autant que Bibi-le-père est resté au Casino de Cannes depuis trois jours. La croisette lui monte à la tête, il ne chante plus ici, il ne fout plus rien pour sa famille. Il a même une plume qui lui pend au plastron, un jabot. Très inquiétant.

Gertrude est donc au taquet mais heureusement les cerisiers sont hauts et ont mangé du soleil, les trois cerisiers du voisin, qui jouxtent le jardin. Elle vole vers les cerises, ses petits deviennent végétariens.

La voilà au sol, immobilisée. Elle me regarde. Je suis tétanisée, je ne l’ai jamais vue ainsi. C’est une débrouillarde, une maligne. Pépito lui, est pacifique total, une charia règne sur le jardin : on ne touche pas aux oiseaux sinon c’est la prison à vie. Il est face à elle,  il a l’air embêté. Dans la panique je le gronde, je lui mets une petite tape sur la tête en l’agrippant sur moi, lui demandant ce qui s’est passé. Je crie un peu « Pépito qu’est ce qui ce passe ? C’est toi qui a tapé Gertrude ? » J’ai pensé qu’il lui avait collé une patte, c’est qu’il est fort le Pito. Gertrude ne dit rien. Nous sommes deux humains et le chat, à deux mètres d’elle, à lui demander comment elle va. Le chat part se cacher dans la maison comprenant que ça va très mal.

Nous sommes deux accroupis devant Gégère. Moi je sais qu’il ne faut pas approcher ni la toucher, qu’il faut attendre. L’Homme fait un demi pas et Madame se dresse sur ses pattes et file en courant dans la plate-bande derrière elle, vers son rosier. Ouuuuuuuuuuh Ouuuuufff ! Je ne savais pas qu’elle pouvait se blottir totalement, ventre à terre, en attente. Simplement face à un danger grave. Pourtant c’est évident. Tu as un chat à deux mètres, tu es cuit. Tu bouge un poil, il te cogne dessus pour jouer encore et encore. Yeux ouverts, cerise au bec, morte de trouille mais tenace, elle a attendu. Elle a vu qu’on chassait et grondait le chat. Elle a vu que quelqu’un allait approcher. Zou ! On file, on se remet en marche.

Que s’est-il passé ? Je pense que Pépito a entendu la voiture et a couru dans l’allée. Il y a un angle à 90 degrés qui déboule sous les rosiers, sur l’allée. Il a dû se trouver face à face avec elle, qui a paniqué. Bloqués tous les deux, c’est comme cela que je les ai trouvés. Tout laissait à penser qu’un choc avait pu se produire entre eux. Le chat était sur son fauteuil quelques minutes auparavant m’a -t-on dit.

Pépito a eu du poisson et des caresses et des excuses. J’avais peur, j’étais affolée, je n’ai jamais vu la merlette dans cet état, dans cette position, comme un canard couché sur la rive.

Depuis, rien. Je pense qu’elle se remet de ses émotions elle aussi !

Publicités

2 réflexions sur “Gertrude à terre

    1. Les chats eux mêmes connaissent le truc. Le mien se plaque au sol quand quelque chose qu’il ne veut pas lui tombe dessus ( ex : viens petit minou je vais te prendre dans mes bras…). Il se fait lourd et passif, dans l’impasse.

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s