Fête des mères ?

 

On ne peut pas dire « Je n’ai plus de mère ».
On peut dire que son corps n’est plus présent sur cette terre. On peut dire que le temps ne fait rien à cette affaire là. Je crois qu’avec le temps, la brûlure première de la perte passée, la mère revient, comme une marée.
Plus douce, moins fermée. Plus doux les souvenirs de tout, plus tendre ce qui est resté. On a besoin de porter cette consolation, non plus comme un fardeau mais comme un ami fidèle. Un bel épanchement qui maintient entier, pas à moitié.
Les êtres penchés sur nos épaules qui ne sont plus des fardeaux. Le deuil en fée.

Avec le temps les morts soulagent. Ils nous libèrent si on veut bien être libéré. C’est ça ou ce serait pire et toutes ces vies n’auraient servi à rien.

.

Publicités

4 réflexions sur “Fête des mères ?

    1. Bonjour Madame, que je ne connais pas et qu’on peut même pas voir où vous êtes screugneugneu *
      Mais je vous pardonne, puisque vous avez fait l’effort d’écrire un mot précieux !

      * Non je fais cette remarque parce que j’ai des gens qui s’abonnent cette année et que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam ni du Père Noël, des spam verreux pour certains, je pense.

  1. J’ai lu il y a peu une phrase que j’ai adoré : « Adultes, nous pouvons considérer que l’Ame du monde est notre mère  » c’est de Frédéric Lenoir je crois…

    Bise

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s