Ville aimée

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Il faisait très chaud cet été là à Montréal. On sent la chaleur épaisse de l’après-midi dans les branches.

C’est « ma » rue, celle où j’habitais. Et toujours lorsque nous sommes en Amérique du Nord on regarde les arbres dans les rues, les allées, les boulevards, les parcs et on se demande « Mais qu’est ce qu’il ont en France à avoir peur des grands arbres ?? ».

Tiens où sont mes photos de San Francisco ? Pas de numérique à l’époque, zut. Il faut y retourner. C’est une ville océanique au creux d’une gigantesque baie. Un trésor.

 

.

Publicités

2 réflexions sur “Ville aimée

    1. Ah ça ah ça. C’est l’unique endroit au monde, pour l’instant, où je pleure de partir me demandant quelle connerie je fais. Est-ce lié à ma grand mère paternelle québécoise ? La dernière fois l’amie qui m’hébergeait- ex-belle soeur – de me dire
       » tu me dis et je passe des coups de fils je te trouve un job illico, tu dois rester ici »
      Arrgh.

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s