J’immobile

Ce qui pourrait l’oppresser est cette nauséeuse impression d’avoir cramé ses vies. Ce qui la maintenait au sol est cette possibilité de tout reconstruire assez rapidement en foutant le camp. Plus le temps passe plus elle s’en rend compte et moins elle a le courage. Elle n’a jamais été faite pour rester, pour bêcher le même sol et cultiver un jardin au delà de quelques saisons.

Elle ne sait pas planter une tente. Elle ne sait pas enfoncer des piquets. Ses pantoufles dans cette maison ne ressemblent à rien, elles sont un tas informe qui l’aplatissent. Elle se trouve des tas de raisons, elle répertorie ses faiblesses. Elles se sont déclarées d’un coup, en l’espace de quelques années. C’est l’effet de la mortalité. L’effet de la mortalité a dézingué l’insouciance. L’insouciance lui faisait porter n’importe quelles godasses. Elle trompait l’ennemi, elle gardait pour elle ses grimaces, ses pleurs. Elle croyait n’avoir jamais peur. L’effet de la mortalité lui a coupé les pattes.

Cette fourbe maladie se couche le soir avec elle. Elle doit se lever chaque matin pour ravaler ses instincts. Tromper l’immobilité, adopter la position verticale. Un truc s’est coupé, un truc s’est couché devant une grosse masse tombée sur sa route. Je crois qu’elle s’est assise un jour, c’était en décembre, à la toute fin d’une année qui porte le chiffre sept. On a une photo d’elle, on dirait une Madonne aux cheveux frisés, assise sur un petit tabouret, un poncho noir couvre le haut de son corps. Elle sourit, elle est belle, elle a pourtant voyagé cette année là. Mais elle est assise pas loin d’un sapin en plastique coloré et elle s’arrête, une fois pour toute, elle se voit arrêtée.

.

Publicités

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s