Jour choc cauchemar

Pour ceux qui passent par là et ne sont pas sur facebook où ça échange et se soutient depuis midi…( réseau quand même « consolatoire » en cas de choc)…je vous dis Liberté. Liberté liberté

Une journée choc avec cet attentat à Charlie Hebdo. Des brillants journalistes assassinés. Mon Bernard Maris qui m’a donné envie de ne pas abandonner l’économie, qui croyait à la solidarité politique, au bonheur pour tous. Bernard tu vas me manquer partout, à France Inter sur Arte et à Charlie.

C’est une journée noire. Morts de la Liberté. Nous devons être debout. Pour tout par tout.

J’écoute France Inter en ce moment, il est 17h20 et P.Val pleure ses amis. Moi aussi.

Publicités

7 réflexions sur “Jour choc cauchemar

    1. C’est une onde de choc qui résonne dans nos profondeurs dans nos socles de valeurs. Pour ma part je pense aussi qu’il y a un gros souci avec la religion, en règle général et tous les dérivés de la religion musulmane actuellement. je vais lire un peu mieux A.Bidar

  1. Chère Laure, pour moi c’est un début Janvier de larmes , le drame de Charlie Hebdo est arrivé immédiatement après le soudain décès d’une amie très proche , de st Montan , et sur le coup, je n’ai pas compris ce que j’entendais à la radio…. ça me semblait carrément irréel , et puis quand j’ai saisi l’ampleur… Cabu ..Wolinski … mes idoles de jeunesse avec la presque seule nana de leur bande Claire Bretecher …
    Ce matin , pour la crémation de D. , tous les gens présents étaient Charlie , on a essayé de faire de ce moment de deuil , un témoignage de vie , avec musique et paroles d’humanité . Hier soir , la majorité des présents ce matin étaient rassemblés sur la place de Bourg… Donc pour moi, ces 2 évènements seront à jamais mêlés dans ma mémoire….
    Tenir bon pour contrer la haine qui monte de partout
    aimer

    1. Oh ma pauvre mais quelle tragédie quelle douleur !
      Pleurer d’abord et puis ensuite
      sur l’ensuite…je ne sais plus je suis renversée

      Oui cette bande de cinglés anar têtus au courage insensé
      cette bande d’artistes et d’intellectuels ( je pense à bernard Maris que j’aimais tant)
      cette bande de nous, ces morceaux de notre socle d’une manière ou une autre.
      nous sommes amputés, on les ressent encore plus comme l’amputé sent son bras coupé.

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s