Li ber té !!!

J’étouffais.

Depuis janvier je me forçais. Certes, les personnes, dans les deux groupes que j’anime, sont sympas mais je n’avais plus l’énergie. Je ne retrouvais plus la curiosité, l’impression d’avoir déjà fait cela trop de fois et rien qui ne change. Je n’avais plus la force du changement, l’aveuglement de l’amour du boulot, la passion d’être là sans rien en attendre.

Je voulais autre chose. Je me voulais, moi. Me retrouver autrement.

Il aurait fallu tenir encore une grosse année. J’en étais malade d’avance. Des licenciements étaient prévus, j’espérais être dedans. Ce n’est pas le cas, je ne suis pas licenciée mais je pars. Ce jour, l’avocate qui triait les dossiers pour choisir les licenciés, a pointé tous les contrats non valides. Dont le mien, qu’elle a transformé en demandant d’y mettre fin le 30 avril 2015. La comptable m’a appelé pour m’en informer. J’ai compris tout de suite. On ne toucherait pas au poste de la collègue que je remplace, j’en suis soulagée. Elle ne sera plus remplacée. Début 2017, fin de son congès parental, elle verra à ce moment là s’il y a des fonds pour la reprendre. Et moi je pars pour « fin de CDD », un CDD refait à 15h tout exprès. Je ne vais pas m’énerver, je m’en fous, je suis contente.

Je perds du fric mais je retrouve ma liberté qui commençait à tellement me manquer.

.

Publicités

7 réflexions sur “Li ber té !!!

  1. Et en prime, tu auras le temps de dire « au revoir » à ceux et celles que tu aimes bien, le temps de vivre les semaines à venir comme tu l’entends, car lorsque l’on sait ce que demain sera…alors il n’y a plus rien à perdre, et tout et permis, peu importe comment ce sera reçu, compris, apprécié ou pas !!!!!

    très joli Printemps pour toi.

  2. Merci mesdames
    Oui je ne suis pas mécontente pour ce qui est de mon cas perso
    Sinon c’est le bouzou pour ceux qui restent , d’autres postes sautent, on attend encore des nouvelles et c’est le « public » qui va en pâtir.
    Mes dames des groupes vont être désespérées, le pôle jeunesse bat de l’aile et le grand pôle vie associative, familles, citoyenneté est coupé, démantibulé.

    1. Je suis sans doute un peu trop légère de me réjouir facilement. Mais bon. Je le sens bien…je vais y trouver mes billes.
      Le goût de la liberté est une drogue. On est prêt à se sacrifier sur son autel.

  3. Tu as raison de prendre tout ça comme un nouveau rebondissement…moins simple sûrement pour celles et ceux difficultent (pas mal non?) lorsqu’il s’agit de s’attacher au côté positif, même s’il est minime, d’un événement.
    Enjoy !

    1. Une épreuve entraîne toujours du bon. Malheureusement, c’est une certitude et un état d’esprit qui n’est pas contagieux.
      M’enfin la vie est d’une telle cruauté on va pas EN PLUS se positionner en victime !! Mouhahaha

C'est ici qu'on cause...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s